Changement climatique

L’aménagement du système Neste a rendu historiquement solidaires les habitants de ce vaste territoire. Aujourd’hui et plus encore demain, cette solidarité est plus que nécessaire pour faire face aux enjeux du changement climatique qui pèsent sur la quantité et la qualité de la ressource en eau.

Les impacts du réchauffement climatique sur la ressource en eau

Les effets du réchauffement climatique sont déjà visibles. Sur le territoire, la température moyenne a déjà augmenté de 1.5 °C depuis 1950.

En montagne, la moitié des glaciers pyrénéens a disparu ces 35 dernières années. La disparition totale est prévue pour 2050. Le bassin de la Neste est ainsi un témoin parfait de ces tendances lourdes, que l’on a du mal à qualifier de naturelles, mais que l’on subit et dont les conséquences sont tangibles.

Les tendances en 2050

La ressource en eau est particulièrement vulnérable aux conséquences du réchauffement climatique, qui entraîne des sécheresses de plus en plus récurrentes.

Le manteau neigeux se réduit, et la fonte des neiges devient plus précoce.

L’augmentation de la température de l’air intensifie l’évapotranspiration, donc l’eau bleue disponible.

Ces événements vont diminuer la ressource, aussi bien en volume qu’en débit, et impacteront la qualité de l’eau. Un nombre croissant de cours d’eau gascons se trouveront sans doute à sec en été.

Informez-vous sur les restrictions d’eau vers chez vous via le site VigiEau 

Tout l’enjeu du SAGE consiste à anticiper les effets du changement climatique et des activités humaines, pour éventuellement réévaluer les règles de partage collectivement définies au cours de l’his­toire.

Pour plus d’information sur les prospectives climatiques et hydrologiques du territoire, nous vous invitons à consulter la note hydrologie du futur du territoire et à visionner les conférences des réunions eau et climat de janvier 2024

Changements climatiques en Adour-Garonne : notre avenir passe par l’eau ! © Agence de l’Eau Adour-Garonne