Ressource et réchauffement climatique

Ressource et réchauffement climatique

L’impact du changement climatique sur ce territoire va peser fortement sur tous les usages de l’eau, sanitaires, environnementaux et économiques.

La gestion quantitative est un axe majeur du territoire Neste et rivières de Gascogne.

Le territoire a à sa disposition 113 M de m3 de ressources stockées pour compléter les ressources naturelles, afin de répondre à tous les usages (environnementaux, sanitaires et préleveurs). 48 M m3 sont stockés dans les ouvrages hydro-électriques pyrénéens et environ 67 M m3 sont stockés dans des ouvrages de piémont structurants, auxquels s’ajoutent multitude de petits stockages d’eau de piémont.

 

Cependant, sur les 200 millions de m3 annuels moyens qui transitent dans le canal de la Neste pour alimenter les rivières Gasconnes, près des ¾ proviennent d’apports naturels des bassins versants pyrénéens.

Le réchauffement climatique, déjà en œuvre sur ce territoire, diminue les ressources naturelles, l’épaisseur et la fonte des neiges, augmente la période d’étiage, modifie l’hydrologie des cours d’eau, augmente les assecs et impacte la température

Le réchauffement climatique pour le Gers en 2050 : température de + 1 à 2°C, augmentation du nombre de jours de sécheresse, baisse des débits naturels des rivières de 20 à 40 %, diminution par trois de hauteurs d’enneigement dans les Pyrénées.