Usages de l'eau

Usages de l’eau

Eau potable, agriculture, industrie, tourisme et loisirs : tous dépendent fortement de l’eau et des milieux humides.

Eau potable

La dépendance pour l’eau potable du territoire aux ressources de surface est importante : 56% des eaux captées s’appuient sur la ressource superficielle, ce qui monte à 80% sur le seul sous bassin versant des rivières de Gascogne. La production en eau potable de la population dépend fortement d’une ressource suffisante de près de 30 millions de m3, mais aussi d’une température de l’eau adaptée, particulièrement en période d’étiage.

Assainissement collectif 

L’assainissement collectif est assuré par 265 Stations de Traitement des Eaux Usées, principalement de petite capacité en milieu rural. Elles ont besoin d’un débit suffisant dans les rivières pour pouvoir effectuer leurs rejets d’eau traitée.

Irrigation

Le territoire est un bassin agricole majeur à l’échelle régionale. L’agriculture qui pèse pour près de 12 % des emplois, est un secteur majeur de l’économie du territoire. L’agriculture représente 10 000 exploitations agricoles soit près de 510 000 hectares, dont 12 % sont irriguées. Actuellement, l'agriculture utilise environ 100 Millions de m3 par an, principalement en période d’étiage.

Industrie

Des industries, (principalement papeterie et agro alimentaire) dépendent fortement de l’accès à l’eau pour leurs activités avec un besoin annuel de l’ordre de 12 Millions de m3. De plus, la centrale nucléaire de Golfech est alimentée partie par de l’eau provenant du système Neste.

La production Hydro électrique par les barrages de haute montagne représente un enjeu majeur pour la production d’énergie renouvelable au niveau du bassin. Cette production est important en hiver alors que les besoins d’eau pour les autres usages sont plutôt forts en été, pendant la période d’étiage.

La petit hydro électricité s’est développée ces dernières années sur les bassins gascons, en particulier sur la Baïse.

Tourisme et loisirs

Le tourisme est une composante importante de l’usage de l’eau du territoire. Des activités touristiques telles que le ski, le canoé kayak ou la navigation qui dépendent de l’accès à l’eau.

La pêche est particulièrement attractive et en plein développement, que ce soit dans les rivières de montagne ou sur les lacs et rivières gasconnes.